Réoxygéner le CHM

02/05/2017
Réoxygéner le CHM

André Johnson

Les autorités veulent relancer les activités du Centre togolais d’échange et d’information sur la biodiversité (CHM) mis en mode veilleuse faute d’argent.

Une réunion sous régionale francophone comprenant des représentants de 12 pays* planche depuis mardi à Lomé sur les moyens de relancer cet organisme et de le doter d’outils technologiques adaptés.

‘Le phénomène des changements climatiques ne s’arrête pas à nos frontières. C’est l’affaire de tous les pays de la région’, a déclaré André Johnson, le ministre de l’Environnement, à l’ouverture de la session.

La rencontre de Lomé est organisée en partenariat avec l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique (IRSNB).

Le CHM est une exigence fixée par la Convention sur la diversité biologique ratifiée par le Togo en 1995.

Le CHM Togo a été créé en 2006. Il fournit de nombreuses informations sur le statut de la biodiversité au niveau national, comme par exemple les espèces, les écosystèmes et habitats, la conservation in situ (environnement naturel) et ex situ (zoos, jardins botaniques et banques de gènes).

Accéder au Centre d’échange et d’information sur la biodiversité

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.