Un devoir de justice climatique

02/12/2015
Un devoir de justice climatique

Catalyser les bonnes volontés

Les plus pauvres de la planète n'émettent que 10% des rejets polluants mais en souffrent le plus: l'inégalité entre Nord et Sud face au réchauffement s'est imposée.

Avec 4% des émissions mondiales à effet de serre pour 1,1 milliard d’habitants, l’Afrique pollue peu.

La question de l'inégalité entre pays riches et pauvres est au coeur des discussions de la COP21 à Paris.

Les pays en développement insistent pour que l'aide financière des pays industrialisés, pour faire face au changement climatique, monte en puissance, un point essentiel selon eux du futur accord de Paris.

La question de la part que doivent prendre les grands pays émergents dans l'effort commun pour réduire les gaz à effet de serre est un autre sujet épineux, car ces pays mettent en avant leur droit au développement.

L'Inde a du charbon et ne va pas laisser 300 millions de personnes sans électricité sauf si elle reçoit une aide financière et technologique massive pour des énergies propres.

Pour le président togolais Faure Gnassingbé, l’heure n’est plus aux beaux discours, mais à l’action.

Toute la stratégie consiste à catalyser les bonnes volontés autour des attentes du continent, explique le chef de l’Etat qui souligne la dimension morale de la démarche.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Afrique de l'Ouest doit répondre aux enjeux de la mondialisation

Cédéao

Pour parvenir à une intégration réelle, la Cédéao doit adopter un dispositif commun en matière d’échanges économiques et de fiscalité.

Bonne entente sur les questions sécuritaires

Coopération

Faure Gnassingbé a reçu vendredi Patrice Kouamé, le secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente (CE). 

Bientôt 80% des malades traités sous ARV

Santé

L’ONUSIDA salué vendredi les efforts accomplis par le Togo pour lutter contre la pandémie. Le traitement sous ARV gratuit va se généraliser.

Une façon originale de découvrir le Togo

Tourisme

Une cinquantaine de touristes belges, néerlandais et français sont partis jeudi à la découverte du pays en VTT. Ils participent à la  6e édition du ‘Togo Jungle Challenge’.