Une exploitation raisonnée des océans

26/05/2017
Une exploitation raisonnée des océans

Stanislas Baba

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat.

Cette réunion de haut niveau est destinée à soutenir la mise en œuvre de l'objectif de développement durable (ODD) 14.

La conférence sera axée sur les solutions avec l'engagement de toutes les parties prenantes.

Selon les organisateurs, les participants adopteront par consensus une déclaration concise, ciblée et intergouvernementale, sous la forme d'un ‘Appel à l'action’ pour soutenir la mise en œuvre de l'ODD 14.

Le Togo prépare activement cette rencontre avec d’autant plus d’assiduité qu’il a été été choisi par l’ONU comme pays pilote pour la mise en œuvre des ODD et notamment pour ce qui concerne la protection des océans.

C’est dans ce cadre précis que se sont ouvertes vendredi des consultations nationales convoquées par le Haute conseil pour la mer (HCM) et le ministère de l’Environnement, en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Cette rencontre est un cadre d’échange et de partage des connaissances sur le monde marin et côtier au Togo et sur la nécessité d’atteindre l’ODD 14.

Les océans couvrent environ 71% de la planète.

Une importante partie de la population mondiale vit à proximité des côtes et plus de 90% des échanges internationaux s’effectuent par voie maritime.

Les océans constituent une source d’approvisionnements en ressources biologiques, minérales et fossiles et contribuent de ce fait à la sécurité alimentaire et à la sécurité énergétique. 

Enfin l’exploitation raisonnée des océans permettra de développer une économie bleue. 

‘La mer constitue l’un des principaux leviers de développement de nos Etats. Si les opportunités sont déterminantes pour notre existence, il faut aussi souligner que l’exploitation excessive des océans constitue une vraie préoccupation’, a déclaré Stanislas Baba, le président du HCM.

La gestion écosystémique en milieu marin exige une nouvelle génération d'outils de planification de l’aménagement de l’espace qui favorisent de meilleures politiques de gestion.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.