Vers un PGICT 2 ?

28/06/2017
Vers un PGICT 2 ?

André Johnson, le ministre de l'Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, a pour but de renforcer les capacités institutionnelles pour la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines. 

Il a également comme finalité de garantir la gestion durable des terres dans les écopaysages ciblés et les zones soumises aux aléas climatiques en sensibilisant les communautés.

Le projet, réalisé en partenariat avec la Banque mondiale, s’achève à la fin de ce mois.

Une réunion se déroule mercredi à Lomé pour tirer le bilan de ce programme mené sous la houlette du ministère de l’Environnement, mais également pour permettre son extension. C’est justifié car les résultats sont bons et ont impacté positivement les populations visées.

La Banque mondiale, au vu des résultats, n’est pas opposé à financer un PGICT 2. 

Il reste à préciser la forme que devra prendre ce nouvel appui. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.