Armes de guerre et explosif saisis à Lomé

26/05/2016
Armes de guerre et explosif saisis à Lomé

Un AK 47 du même modèle que ceux saisis par la police

Les opérations coup de poing menées mercredi par la police dans plusieurs banlieues de Lomé ont permis de saisir de la drogue et des armes.

A Hedranawoé, Wuiti et Agoé-Zongo, les policiers ont découvert 3 fusils mitrailleurs AK47, des munitions, des explosifs, des détonateurs ainsi que 12,5 kg de cannabis.

Une cinquantaine de personnes a été interpellée, des voitures et des motos ont été saisies.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, n’a pas précisé si les armes de guerres appartenaient à des cellules terroristes ou à des délinquants.

Il a en revanche assuré que contrôles et descentes allaient se poursuivre partout dans le pays afin de lutter contre la menace terroriste et la recrudescence de la criminalité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.