Braquage d’une société chinoise à Lomé

02/12/2010
Braquage d’une société chinoise à Lomé

Une entreprise chinoise de produits textiles a été attaquée mercredi soir à Lomé par trois malfaiteurs qui se sont emparés de 60.000 dollars et d’une importante somme en CFA, indique jeudi l’agence Xinhua.
Aucun mort, ni blessé n’est à déplorer.
Les délinquants parlaient anglais, selon les témoins. Ils pourraient être Nigerians ou Ghanéens.
Le consul de Chine à Lomé et des responsables de l'association des ressortissants chinois au Togo se sont rapidement rendus sur les lieux.
L'Association des ressortissants chinois appelle les autorités togolaises à prendre « les mesures appropriées et efficaces pour garantir la sécurité de leur vie et de leurs biens ».
La police judiciaire a ouvert une enquête.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.