Braquage d’une société chinoise à Lomé

02/12/2010
Braquage d’une société chinoise à Lomé

Une entreprise chinoise de produits textiles a été attaquée mercredi soir à Lomé par trois malfaiteurs qui se sont emparés de 60.000 dollars et d’une importante somme en CFA, indique jeudi l’agence Xinhua.
Aucun mort, ni blessé n’est à déplorer.
Les délinquants parlaient anglais, selon les témoins. Ils pourraient être Nigerians ou Ghanéens.
Le consul de Chine à Lomé et des responsables de l'association des ressortissants chinois au Togo se sont rapidement rendus sur les lieux.
L'Association des ressortissants chinois appelle les autorités togolaises à prendre « les mesures appropriées et efficaces pour garantir la sécurité de leur vie et de leurs biens ».
La police judiciaire a ouvert une enquête.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.