Décès banal

07/11/2011
Décès banal

Contrairement à la version de certains habitants d'Agoè et de plusieurs journaux, la femme retrouvée morte dimanche dans ce quartier n'a pas été assassinée. 

"La victime souffrait d'une maladie depuis un moment et elle était partie pour moudre la farine, c'est à son retour qu'elle s'est effondrée à cet endroit et les services de sécurité l'ont retrouvé avec la bassine de farine déversée sur les lieux", a déclaré lundi Gnama Latta (photo), le ministre de la Sécurité et de la Protection civile à republicoftogo.com. 

"Nous avons renforcé la sécurité dans cette localité d'Agoè et dans les quartiers sensibles, pour parer à toute éventualité" a encore indiqué M. Latta.

Des habitants avaient affirmé que le corps avait été vidé de son sang.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.