Décès banal

07/11/2011
Décès banal

Contrairement à la version de certains habitants d'Agoè et de plusieurs journaux, la femme retrouvée morte dimanche dans ce quartier n'a pas été assassinée. 

"La victime souffrait d'une maladie depuis un moment et elle était partie pour moudre la farine, c'est à son retour qu'elle s'est effondrée à cet endroit et les services de sécurité l'ont retrouvé avec la bassine de farine déversée sur les lieux", a déclaré lundi Gnama Latta (photo), le ministre de la Sécurité et de la Protection civile à republicoftogo.com. 

"Nous avons renforcé la sécurité dans cette localité d'Agoè et dans les quartiers sensibles, pour parer à toute éventualité" a encore indiqué M. Latta.

Des habitants avaient affirmé que le corps avait été vidé de son sang.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.