Des pirates s’emparent d’un tanker au large du Togo

14/06/2013
Des pirates s’emparent d’un tanker au large du Togo

Un tanker battant pavillon français a disparu près de la côte ouest de l'Afrique, dans des eaux infestées par la piraterie, a annoncé vendredi le Bureau maritime international (BMI), appelant les autres navires à faire preuve de vigilance dans cette zone. Les propriétaires du tanker ont perdu contact avec lui tôt jeudi, alors qu'il se trouvait dans le Golfe de Guinée, au large du Togo, a précisé dans une alerte le BMI qui, basé à Kuala Lumpur, est chargé de surveiller et de rapporter les actes de pirateries.

"Tous les navires sont priés de regarder attentivement s'ils n'aperçoivent pas le bateau qui a disparu", a souligné le centre, qui leur a aussi conseillé "de maintenir une surveillance et des mesures rigoureuses contre les actes de piraterie dans cette zone". Le Golfe de Guinée, qui inclut les eaux au large du Nigeria, le plus important producteur de pétrole africain, est devenue la nouvelle plaque tournante de la piraterie, avec 32 incidents depuis début 2013, et 62 en 2012, avec détournements, kidnappings et meurtres.

Dans le Golfe de Guinée, les pirates préfèrent généralement cibler des pétroliers, dont ils transfèrent le précieux or noir sur d'autres bateaux pour le revendre au marché noir, plutôt que de demander une rançon contre des bateaux séquestrés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.