Du doigté

30/07/2013
Du doigté

Lundi, la gendarmerie a présenté 9 individus, auteurs présumés de l’attaque contre un tanker dans la nuit du 16 au 17 juillet. Le gouvernement a publié mardi un communiqué dans lequel sont précisées les conditions de l’arrestation de ce groupe dont l’objectif était de siphonner la cargaison du navire. Le Togo, comme les pays voisins, est régulièrement la proie des pirates.

Voici le communiqué du gouvernement 

Suite à l’attaque à la frontière maritime Togo-Bénin dans la nuit du 16 au 17 juillet 2013 aux environs de 1heure 05 minutes du navire tanker «Océan Centurion » battant pavillon des Iles Marshall, une enquête a été ouverte et menée par la Gendarmerie nationale en collaboration avec la Marine nationale.

Les investigations ont abouti à l’interpellation de 9 pirates. En effet aux dates et aux heures sus indiqués, 11 pirates munis de deux fusils d’assaut coréen AK47 et des machettes ont réussi à prendre le contrôle du Navire Océan Centurion après avoir blessé deux membres de l’équipage. Leur intention était de s’emparer de la cargaison évaluée à 25.000 tonnes de gasoil.

N’ayant pas réussi à siphonner la cargaison, les pirates se sont emparés du canot de sauvetage sur le bateau piraté et à l’aide duquel ils ont rejoint la plage au niveau de Payémé, un village côtier de la République du Bénin où ils l’ont abandonné avant de traverser la frontière pour se retrouver au Togo. Ce canot de sauvetage a été remis à la République togolaise par la République du Bénin le vendredi 19 juillet 2013.

Les investigations  sur le territoire togolais ont permis d’interpeller 6 pirates de nationalité indienne, arrivés au Togo depuis le 22 juin 2013 avec du matériel de piraterie pour commanditer cette opération, 2 ghanéens résidents au Togo, 1 togolais complice.

Par ailleurs, 2 pirates non encore identifiés sont en fuite. Les perquisitions effectuées par la Gendarmerie ont permis de saisir leur matériel de piraterie et le matériel emporté du bateau notamment des téléphones, un ordinateur portable et des objets divers. En revanche, les armes utilisées par les pirates seraient jetées à l’eau et font actuellement objet de recherches actives tout comme les deux pirates en fuite.

Le gouvernement réitère ses félicitations à la Gendarmerie et à la Marine nationale togolaise pour leur professionnalisme et leur doigté dans cette opération qui a permis de démanteler et de mettre hors d’état de nuire une menace pirate sur la frontière maritime Togo-Bénin.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.