Horrible et révoltant

11/06/2014
Horrible et révoltant

Les badauds observent la victime se consumer

Un voleur de moto a été rattrapé mercredi par des habitants du quartier de Forever à Lomé. Et sans autre forme de procès, mis à mort par le supplice dit du collier ; un pneu enflammé mis autour du cou de la victime. Quand la police est intervenue, il était trop tard et impossible d’identifier les responsables.

Ces scènes horribles se répètent régulièrement dans la capitale et à l’intérieur du pays. La population utilise des moyens expéditifs pour régler leur compte aux délinquants. Il s’agit la plupart du temps de petits larcins.

Ce comportement doit être fermement condamné. C’est aux forces de sécurité et à la justice que revient le soin de juger les criminels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.