Incidents inter-communautaire : des ministres en conciliateurs

15/06/2015
Incidents inter-communautaire : des ministres en conciliateurs

Vieilles querelles qui parfois dégénèrent

Les affrontements récurrents entre communautés Gangan et Tchokossi ont conduit les autorités à dépêcher dimanche dans le canton de Gando (600 km de Lomé) deux ministres pour tenter d’apaiser les tensions.

Yark Damehame (Sécurité) et Brim Bouraima-Diabacté (Enseignement technique) ont souhaité le retour au calme dans les meilleurs délais.

L’origine du conflit reste obscur, chaque camp se revoyant la responsabilité des incidents.

Ces affrontements inter-communautaires sont fréquents au Togo. Conflits fonciers, destruction de pâturages par des ruminants, querelles ancestrales qui resurgissent périodiquement, un rien peut déclencher les hostilités qui se limitent en général à des blessés légers et la destruction de biens matériels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.