Incidents inter-communautaire : des ministres en conciliateurs

15/06/2015
Incidents inter-communautaire : des ministres en conciliateurs

Vieilles querelles qui parfois dégénèrent

Les affrontements récurrents entre communautés Gangan et Tchokossi ont conduit les autorités à dépêcher dimanche dans le canton de Gando (600 km de Lomé) deux ministres pour tenter d’apaiser les tensions.

Yark Damehame (Sécurité) et Brim Bouraima-Diabacté (Enseignement technique) ont souhaité le retour au calme dans les meilleurs délais.

L’origine du conflit reste obscur, chaque camp se revoyant la responsabilité des incidents.

Ces affrontements inter-communautaires sont fréquents au Togo. Conflits fonciers, destruction de pâturages par des ruminants, querelles ancestrales qui resurgissent périodiquement, un rien peut déclencher les hostilités qui se limitent en général à des blessés légers et la destruction de biens matériels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.