Incidents inter-communautaire : des ministres en conciliateurs

15/06/2015
Incidents inter-communautaire : des ministres en conciliateurs

Vieilles querelles qui parfois dégénèrent

Les affrontements récurrents entre communautés Gangan et Tchokossi ont conduit les autorités à dépêcher dimanche dans le canton de Gando (600 km de Lomé) deux ministres pour tenter d’apaiser les tensions.

Yark Damehame (Sécurité) et Brim Bouraima-Diabacté (Enseignement technique) ont souhaité le retour au calme dans les meilleurs délais.

L’origine du conflit reste obscur, chaque camp se revoyant la responsabilité des incidents.

Ces affrontements inter-communautaires sont fréquents au Togo. Conflits fonciers, destruction de pâturages par des ruminants, querelles ancestrales qui resurgissent périodiquement, un rien peut déclencher les hostilités qui se limitent en général à des blessés légers et la destruction de biens matériels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.