Incidents inter-communautaire : des ministres en conciliateurs

15/06/2015
Incidents inter-communautaire : des ministres en conciliateurs

Vieilles querelles qui parfois dégénèrent

Les affrontements récurrents entre communautés Gangan et Tchokossi ont conduit les autorités à dépêcher dimanche dans le canton de Gando (600 km de Lomé) deux ministres pour tenter d’apaiser les tensions.

Yark Damehame (Sécurité) et Brim Bouraima-Diabacté (Enseignement technique) ont souhaité le retour au calme dans les meilleurs délais.

L’origine du conflit reste obscur, chaque camp se revoyant la responsabilité des incidents.

Ces affrontements inter-communautaires sont fréquents au Togo. Conflits fonciers, destruction de pâturages par des ruminants, querelles ancestrales qui resurgissent périodiquement, un rien peut déclencher les hostilités qui se limitent en général à des blessés légers et la destruction de biens matériels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.