Incidents inter-communautaire : des ministres en conciliateurs

15/06/2015
Incidents inter-communautaire : des ministres en conciliateurs

Vieilles querelles qui parfois dégénèrent

Les affrontements récurrents entre communautés Gangan et Tchokossi ont conduit les autorités à dépêcher dimanche dans le canton de Gando (600 km de Lomé) deux ministres pour tenter d’apaiser les tensions.

Yark Damehame (Sécurité) et Brim Bouraima-Diabacté (Enseignement technique) ont souhaité le retour au calme dans les meilleurs délais.

L’origine du conflit reste obscur, chaque camp se revoyant la responsabilité des incidents.

Ces affrontements inter-communautaires sont fréquents au Togo. Conflits fonciers, destruction de pâturages par des ruminants, querelles ancestrales qui resurgissent périodiquement, un rien peut déclencher les hostilités qui se limitent en général à des blessés légers et la destruction de biens matériels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.