Le trafic d’essence doit cesser

02/11/2014
Le trafic d’essence doit cesser

Le trafic d'essence génère d'énormes revenus

Un mort et 3 blessés, c’est le bilan des affrontements qui se sont produits samedi entre forces de sécurité et trafiquants d’essence à Messan-Kondji (50km à l’est de Lomé).

Lors d’une opération de saisie, la population s’en est prise violemment aux gendarmes. Ce n’est pas la première fois que des incidents de ce type surviennent.

Malgré les contrôles exercés par la police et la gendarmerie, le trafic d’essence n’a pas cessé. Ce carburant de mauvaise qualité, mais moins cher que celui vendu dans les stations-service, est proposé aux automobilistes sur le bord des routes.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, a indiqué qu’une enquête avait été ouverte pour déterminer les responsabilités de cet ‘incident grave et regrettable’. Il a présenté ses condoléances à la famille de la personne tuée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.