Les alcools, nouvelles victimes de la contrefaçon

22/04/2016
Les alcools, nouvelles victimes de la contrefaçon

Dangereux pour le consommateur

Il n’y a pas que les médicaments qui sont contrefaits, c’est aussi le cas pour les boissons alcoolisées. L’Office centrale de répression du trafic illicite des drogues et du blanchissement (OCRTIDB) a saisi ces derniers jours des centaines de contrefaçons dans plusieurs boutiques du marché de Lomé ; 14 commerçantes ont été interpellées.

Deux fabriques clandestines ont été découvertes dans les quartiers de Bé et de Tokoin Wuiti.

‘Ces boissons sont fabriquées à base d’alcool éthylique au mépris des prescriptions légales relatives à l’hygiène, à la sécurité  ainsi qu’aux formalités de création et de fonctionnement des entreprises de fabrication des produits alimentaire au Togo’, a indiqué le directeur de l’Office, Lieutenant-Colonel Yao Kondi.

Les copies sont parfaitement imitées et il s’avère souvent difficile de reconnaître le vrai du faux. Le seul élément d’appréciation pour le consommateur est le prix. Des bouteilles vendues trop bon marché est un élément de suspicion. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.