Nouvelle victime de la justice populaire

30/01/2016
Nouvelle victime de la justice populaire

La victime gît sur le sol, son corps carbonisé

Un homme soupçonné d’avoir volé une moto dans le quartier d’Agodeke (Lomé) a été lynché samedi par la foule. L’individu a été brûlé vif à l'aide d'un pneu rempli d'essence.

Cette justice populaire – un crime – est malheureusement fréquente. Les habitants ont tendance à utiliser des méthodes expéditives pour se débarrasser de présumés délinquants.

Début janvier, dans le quartier de Tokoin la même scène s’était produite.

Dans bien des cas, on brûle quelqu’un après l’avoir battu sur la base d’une simple rumeur ou d’un malentendu.

Les ministères de la Sécurité et de la Justice ont maintes fois condamné cette répression populaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.