Nouvelle victime de la justice populaire

30/01/2016
Nouvelle victime de la justice populaire

La victime gît sur le sol, son corps carbonisé

Un homme soupçonné d’avoir volé une moto dans le quartier d’Agodeke (Lomé) a été lynché samedi par la foule. L’individu a été brûlé vif à l'aide d'un pneu rempli d'essence.

Cette justice populaire – un crime – est malheureusement fréquente. Les habitants ont tendance à utiliser des méthodes expéditives pour se débarrasser de présumés délinquants.

Début janvier, dans le quartier de Tokoin la même scène s’était produite.

Dans bien des cas, on brûle quelqu’un après l’avoir battu sur la base d’une simple rumeur ou d’un malentendu.

Les ministères de la Sécurité et de la Justice ont maintes fois condamné cette répression populaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Juste récompense

Culture

Lidi Bessi-Kama, médecin militaire et du sport a été récompensée par l’association des femmes leaders mondiales de Monaco.

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.