Pas de chargement suspect à bord d’un cargo togolais

06/03/2016
Pas de chargement suspect à bord d’un cargo togolais

Le 'Trader', un cargo de 70 mètres immatriculé au Togo

Un cargo battant pavillon togolais, intercepté le 28 février dernier par la marine grecque au large de la Crète, ne transportait ni armes, ni munitions, ni explosifs. Il se rendait d’Izmir à Beyrouth. C’est du moins ce qu’affirment un certain nombre de médias libanais.

Mais la presse turque a une autre version. La cargaison comprenait 6.400 armes dont des fusils à pompe et des explosifs.

Après vérification, la Grèce a autorisé le navire à reprendre la mer ce qui laisse supposer qu'aucun chargement suspect ou interdit n'était à bord.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.