Plongeon fatal

02/07/2012
Plongeon fatal

Le corps d’un jeune homme a été retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche dans la lagune de Bé à Lomé. Selon la police, un groupe de jeunes qui se trouvaient dans le quartier d’Amoutivé ont pris la fuite à la vue du véhicule de patrouille. Certains ont disparu dans les ruelles, deux autres se sont jetés à l’eau. L’un d’eux a pu regagner la rive ; le second, malgré l’intervention des pompiers n’a pu être réanimé.

Le communiqué de la police souligne que ce quartier « est réputé criminogène en raison de la circulation des drogues et des actes de violences perpétrés contre les passants et les paisibles citoyens. La police nationale tient à rappeler que sa mission régalienne est la protection des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national ».

Voici le communiqué de la police nationale

Dans la nuit du samedi à Dimanche, 1er juillet 2012 aux environs de 0 heure 30 minutes, pendant qu’un véhicule de patrouille de la police nationale circulait dans le quartier d’Amoutivé et voulant tourner pour longer la lagune, en direction de la station de pompage de Bè, quelques jeunes gens qui se trouvaient non loin  de la  courbe formée par la lagune et l’avenue maman N’danida et la rue de la lagune, à la vue du véhicule ont pris la fuite.

Certains sont rentrés dans les profondeurs du quartier et deux autres ont choisi de se jeter dans la lagune. Un a réussi par la nage à rejoindre l’autre rive, l’autre ne sachant pas certainement pas nagé se débattait au milieu de l’eau lorsque les fonctionnaires de police sont rapidement arrivés sur les lieux.

Ils ont rapidement fait appel aux sapeurs pompiers qui les ont rejoint quelques minutes après avec un zodiac. Extrait de l’eau et toutes les tentatives de réanimation ayant été vaines, il a été évacué au Centre Hospitalier universitaires sylvanus Olympio où sa mort clinique a été constaté à 1h30 minutes par un médecin légiste.

Il est à noter que ce milieu est réputé criminogène en raison de la circulation des drogues et des actes de violences perpétrés contre les passants et les paisibles citoyens. La police nationale tient à rappeler que sa mission régalienne est la protection des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national.

Les patrouilles ont pour but la dissuasion et la prévention du crime. La police nationale appelle la population à la sérénité à la vue des patrouilles et les appelles à une étroite collaboration pour la réussite de ses missions.

Elle présente ses compassions et ses sincères condoléances à la famille du disparu. L’identité de la victime étant pour le moment inconnu, son corps a été déposé à la morgue de Lomé pour les besoins de l’enquête.

Mompion Mateyendou

Directeur de la Police Nationale

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.