Une affaire qui empeste

11/11/2014
Une affaire qui empeste

Une senteur très particulière

Les escrocs ne manquent pas d’imagination. Des vendeurs ambulants de parfum proposent aux passants de sentir une variété de fragrances venues d’Europe avant, éventuellement, d’acheter un flacon.

Mais le parfum respiré n’est rien d’autre que du chloroforme qui en quelques secondes plonge la victime dans un irrésistible sommeil. Suffisant pour lui voler son argent, son téléphone ou sa moto. Ou pire pour la violer.

Le phénomène a pris une telle ampleur que le ministre de la Sécurité a du se fendre d’un communiqué mardi pour mettre en garde le public.

Restez extrêmement vigilants face cette ingéniosité criminelle, indique le texte.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.