Vive émotion à Kara

10/01/2013
Vive émotion à Kara

Dès l’annonce de l’incendie qui a ravagé le grand marché de Kara dans la nuit de mercredi à jeudi (voir nos précédentes éditions), le président Faure Gnassingbé a tenu à se rendre immédiatement sur place pour évaluer l’étendue des dégâts et pour réconforter les commerçantes qui ont tout perdu lors du sinistre, boutiques et stocks.

Visiblement ému, le chef de l’Etat a constaté de visu l’étendue du désastre. Il a annoncé la constitution d’une commission d’enquête chargée de déterminer les raisons de l’incendie.

Il a longuement rencontré les propriétaires des commerces détruits pour leur apporter son soutien. Avant de se rendre sur le marché, M. Gnassigbé avait présidé une cellule de crise en ville.

Il est accompagné de plusieurs ministres, dont ceux des Travaux publics et du Commerce.

Le marché de Kara (Nord du Togo) est l’un des plus importants du pays. Les causes de l’incendie demeurent pour le moment inconnues.

Voici les déclarations du chef de l’Etat après la visite sur le lieu du sinistre 

C’est la première fois que nous subissons un tel drame dans notre pays. Quand j’ai appris la nouvelle, j’ai été évidemment bouleversé car l’incendie a été apparemment très très violent et il s’est très vite propagé. Je voudrais dire la compassion du gouvernement et la mienne à tous les commerçants et à la ville de Kara.

Le marché est important dans une ville, c’est un peu l’âme de la cité. Nous nous sentons tous touchés par ce drame.  

Je suis venu dire à toute la population de Kara qu’on ne la laissera pas tomber. Nous ferons tout ce qu’il faut pour que les désagréments, les pertes soient amoindris.

Je voudrais dire également qu’un tel drame ne peut nous laisser inactif. Nous devons savoir ce qui s’est passé. A cet effet, une commission d’enquête va être mise en place. 

J’ai été frappé par ces femmes qui sont perdues car elles ont vu leurs marchandises partir en fumée. A celles là, je dis que les services du gouvernement vont se mettre très rapidement en contact pour trouver les solutions adéquates. Nous ne pourrons pas tout faire, mais nous ferons le maximum. Tout ce qui est possible de faire, nous le ferons et ça j’en prends l’engagement.   

Voici le communiqué publié jeudi soir par le gouvernement

Dans la nuit du 9 au 10 janvier 2013, un incendie dont les origines sont pour l’instant inconnues a ravagé le marché de la ville de Kara, Chef de lieu de la préfecture de la Kozah,  occasionnant des dégâts matériels  importants. Dès qu’il a été informé du sinistre, le  Président de la République s’est immédiatement rendu  sur les lieux à la tête d’une forte délégation ministérielle, en vue de constater les faits et de prendre les mesures qui s’imposent pour remédier à la situation. A cette occasion, le Chef de l’Etat a apporté un message de soutien et de réconfort aux populations de la ville de Kara et ses environs en son nom propre et au nom du Gouvernement.

Au terme de la visite qu’il a effectuée sur les lieux mêmes du sinistre et à l’issue de la séance de travail qu’il a eue avec la cellule de crise mise en place pour la circonstance, le  Président de la République a donné des instructions afin que toutes les dispositions soient prises pour porter assistance aux personnes qui ont subi des pertes et des dommages  et   accélérer la reprise normale des activités commerciales .

A cet effet, les autorités locales avec l’appui du gouvernement, des opérateurs économiques et de l’ensemble des forces vives de la localité ont pris les  mesures ci-après :

1) Un périmètre de sécurité a été délimité pour permettre la reprise des activités commerciales dans les environs immédiats du marché de la ville de Kara. 

2) Les petits marchés périphériques ont été réquisitionnés pour faciliter le redéploiement des activités commerciales  et éviter ainsi un engorgement sur le site du sinistre.

Par conséquent l’activité commerciale pourra reprendre progressivement dès demain dans les abords immédiats du grand marché de Kara et en particulier dans les compartiments qui n’ont pas subi de dégradation.

Une commission d’enquête sera mise en place pour déterminer les causes exactes du sinistre. Le Gouvernement réitère son soutien et sa compassion aux commerçants et commerçantes qui ont subi des pertes et des dégâts matériels  et exhorte l’ensemble des populations à faire preuve de vigilance et de prudence.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bienvenue dans un univers de raffinement

Tourisme

L’hôtel Radisson Blu 2 Février de Lomé, inauguré mardi, est ouvert au public. La tour de 35 étages est située au coeur du quartier administratif.

Marcel Alain de Souza chez Faure

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a reçu jeudi Marcel Alain de Souza, le nouveau président de la Commission de la Cédéao.

Boukpeti espère siéger au CIO

Sport

Le Comité national olympique du Togo (CNOT) a décidé d’appuyer la candidature de Benjamin Boukpeti à la Commission des athlètes du CIO.

Coopération de proximité

Coopération

Faure Gnassingbé a lancé mardi à Lomé les travaux du 4e lac qui contribuera à offrir un bassin tampon de stockage des eaux de ruissellement.