16,2 millions de dollars du FMI

26/06/2010
 16,2 millions de dollars du FMI

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé vendredi sa quatrième revue des résultats économiques du Togo dans le cadre de son accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) et a approuvé une augmentation de 16,2 millions de dollars de l’accès du pays aux ressources de l’institution.
Avec cette augmentation, l’achèvement de la revue permet au Togo d’accéder immédiatement à 21,1 millions de dollars EU, ce qui porte le total des décaissements au titre de l’accord à 106,7 millions de dollars.
Le Conseil d’administration a approuvé l’accord triennal en faveur du Togo au titre de la FEC (anciennement facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance) en avril 2008, pour un montant de 97,5 millions de dollars.
Le Togo, qui est membre du FMI depuis 1962, a atteint le point de décision au titre de l’initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) en novembre 2008 et pourrait satisfaire aux conditions requises pour atteindre le point d’achèvement dès la fin de 2010.
Pour Naoyuki Shinohara, le directeur général adjoint du FMI « Les autorités togolaises ont exécuté avec satisfaction leur programme de réforme économique appuyé par l'accord FEC, en dépit des répercussions de la récession mondiale. La politique budgétaire anticyclique demeure appropriée pour 2010, étant donné les effets persistants de la récession mondiale sur l'économie togolaise. (…) Les autorités appliquent promptement des mesures correctives face à de récentes dérives par rapport aux objectifs fixés dans le programme. En particulier, elles ont ajusté le cadre budgétaire de 2010 pour compenser les effets des dérapages budgétaires en 2009, ont annulé l'emprunt extérieur non concessionnel qu'elles avaient contracté et ont renforcé le suivi de l'exécution du budget et la gestion de la dette. (…) Il sera important de continuer d'exécuter le programme de manière disciplinée comme en 2008, d'autant qu'il est difficile de financer les dérapages budgétaires. À cet égard, les autorités sont déterminées à satisfaire aux conditions nécessaires pour atteindre le point d'achèvement PPTE d'ici la fin de l'année. », a déclaré M. Shinohara.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.