20 millions de dollars accordés par la BAD

14/02/2009
20 millions de dollars accordés par la BAD

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un financement de 18,65 millions des dollars pour financer le programme d'appui aux reformes et à la gouvernance  (PARG). L'institution a également accordé un don de 2,5 millions provenant de la « Réponse de la Banque à la crise alimentaire ».

Ce soutien, indique la BAD, « aidera le gouvernement togolais à réaliser sa politique en matière de croissance économique et de réduction de la pauvreté à travers l'amélioration de la gestion efficace et transparente des ressources publiques ».Les quatre composantes du programme sont relatives à l'amélioration de la gestion des finances publiques, la modernisation du système de passation des marchés publics, l'amélioration du climat des affaires, et à l'appui à la réduction de l'impact négatif de la crise alimentaire.

L'appui de la Banque au cours de la période intérimaire 2009-2010, ciblera essentiellement les domaines de la gouvernance et le renforcement des capacités, ainsi que la réhabilitation ou reconstruction des infrastructures de base.

La BAD entend contribuer à accompagner le pays vers l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) en 2010 et à créer les conditions propices pour le financement de projets de grandes envergure au Togo.

Les besoins de financement externe du Togo pour la période 2008-10 devraient atteindre environ 2,1 milliards  de dollars, soit 75 % du Produit Intérieur Brut (PIB). Environ deux tiers de ce montant sera consacré à l'apurement des arriérés en 2008 et à l'assistance au pays pour atteindre le point d'achèvement de l'initiative PPTE et d'initiative sur l'allègement de la dette multilatérale (IADM) en 2010.

Le Togo est parvenu à un accord sur l'apurement de ses arriérés envers la Banque mondiale, la BAD, la Banque européenne d'investissement (BEI) et le Fonds international pour développement agricole (FIDA).

La dette et les arriérés envers les autres créanciers multilatéraux seront renégociés dans le cadre de l'Initiative PPTE. Le Club de Paris a accordé un allègement intérimaire en juin 2008, et un rééchelonnement de la dette bilatérale.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.