A livre ouvert

22/08/2014
A livre ouvert

Jim Yong Kim

Le Togo est le premier et seul pays de l’UEMOA à participer au programme ‘Open Budgets’ lancé fin 2013 par la Banque mondiale. Le portail en libre accès permet d’accéder aux données budgétaires précises en toute transparence. C’est un enjeu de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption. 

En visite il y a quelques jours aux Philippines, le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a rappelé que 13 pays avaient accepté pour le moment de mettre en ligne leurs comptes publics dont le Togo, premier Etat fragile à le faire. 

‘Open Budgets’ a pour ambition de créer un guichet unique où le public peut trouver l’ensemble des données budgétaires avec l'espoir de fournir le maximum de visibilité aux efforts des pays en matière de transparence fiscale.

Le portail ‘Open Budgets’ est le point de départ pour créer une dynamique permettant l'amélioration des processus de prise de décisions budgétaires.

La qualité de la diffusion des données et l'importance de leur utilisation analytique sont essentielles dans le processus d’élaboration des budgets, indique-t-on au ministre de l’Economie et des Finances à Lomé. 

Accéder au site

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.