Abli Bidamon révolté

03/02/2011
Abli Bidamon révolté

Depuis quelques jours, fidèles à leurs vieilles habitudes, des journaux privés colportent une rumeur selon laquelle les Douanes togolaises auraient imposé une taxe supplémentaire sur les véhicules importés - on parle de 200.000 Fcfa – et d’autres marchandises qui viendrait s’ajouter à celles existantes. Une sorte de racket organisé dénoncé par des transitaires dont l’identité n’est toutefois pas révélée dans les articles publiés.
Des allégations qui font bondir Abli Bidamon, le directeur des Douanes.
« Les Douanes sont un démembrement de l’Etat, croyez-vous que l’on va s’amuser à ajouter des taxes pirates sur les marchandises », explique-t-il depuis Bruxelles où il participe à un congrès.
« Si de tels faits se sont produits, que les déclarants en douane, cités par les journaux, apportent la preuve. Ils doivent disposer de toutes les pièces comptables », ajoute M. Bidamon.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).