Accélérateur de croissance

08/11/2013
Accélérateur de croissance

La Banque ouest africaine de développement (BOAD), institution commune aux Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), dont le siège est à Lomé, fête son 40e anniversaire et 4 décennies de coopération avec le Togo.

Une conférence consacrée aux interventions de la BOAD en faveur du Togo s’est ouverte vendredi.

Si à l’origine, l’établissement finançait exclusivement des projets émanant du secteur public, depuis 1980, un appui est également accordé aux entreprises privées des 8 pays de l’UEMOA*

‘A la fin de septembre 2013, la Banque a financé 86 opérations au Togo pour un montant de 394 milliards de Fcfa’, a précisé le vice-président de la BOAD, Bassary Touré. 78% des prêts sont accordés au public et 22% au privé.

‘Les appuis de la BOAD ont permis d’accompagner l’Etat togolais dans la création de conditions favorables au recul de la pauvreté et à la mise en place des fondements d’une émergence économique. Ils ont également participé à l’essor du secteur privé, créateur de richesses et d’emplois », a ajouté M. Touré.

Les autorités togolaises souhaitent que la BOAD renforce ses interventions afin d’apporter des appuis nécessaires à l’économie, a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor. Le ministre a cité les projets d’envergure pour lesquels le concours de l’institution est nécessaire : développement rural, infrastructures, énergie, télécommunications, assainissement, …

Parmi les prêts récemment accordés au secteur privé, citons celui en faveur de la Société Togolaise de Stockage de Gaz (STSG), de Vinolia (ferme d’élevage de poussins), d’Orabank et de Pomar (Extraction et transformation de marbre).

Un forum de haut niveau se déroulera à Lomé le 13 novembre en présence de plusieurs chefs d’Etat pour marquer le 40e anniversaire de la création de la BOAD. Thème retenu,  les banques sous-régionales de développement : nouveaux enjeux, nouveaux défis.

* Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo

Voici le discours prononcé par le ministre de l'Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor

C’est pour moi un réel plaisir de vous souhaiter la cordiale bienvenue,  à l’occasion de cette conférence qui entre dans le cadre de la célébration du  40ème anniversaire de la Banque ouest-africaine de développement.

Permettez-moi, Monsieur le Président, de féliciter la BOAD pour cette initiative qui nous offre l’opportunité de faire le bilan de quarante années d’activités de notre institution commune de financement du développement au Togo, et d’esquisser les perspectives de coopération entre la Banque et notre pays.

Je voudrais également me féliciter du dynamisme du partenariat qui lie la BOAD et le Togo. Ce partenariat repose sur une coopération dynamique, fructueuse, mutuellement avantageuse et orientée vers les priorités dégagées par le Gouvernement  Togolais et la satisfaction des besoins essentiels de nos populations. A cet égard, il m’est agréable de vous exprimer, Monsieur le Président, l’appréciation positive et la gratitude du Gouvernement togolais pour l’assistance financière que la Banque ne cesse d’apporter à notre pays, à travers notamment des projets d’envergure et des projets structurants.  

Dans ce sens, je me réjouis de l’importance du portefeuille des opérations de la BOAD au Togo. Les financements ont concerné des secteurs d’activités aussi importants que le développement rural,  les infrastructures,  l’énergie, les télécommunications, la promotion des petites et moyennes entreprises.

Honorables invités, 

Mesdames, Messieurs 

Nous sommes conscients des contraintes de ressources notamment concessionnelles auxquelles la BOAD est confrontée, dans un contexte marqué par la crise financière internationale.

Toutefois, le gouvernement togolais souhaite que la BOAD renforce ses interventions en vue d’apporter le soutien et l’incitation nécessaire  à notre économie. Je puis vous assurer que le Togo est un pays présentant des perspectives de croissance avérées, un climat des affaires assaini que confortent une volonté et une vision de lutter contre la pauvreté et la corruption. Aussi voudrais-je vous signifier la disponibilité et l’engagement de la partie togolaise à apporter tout son soutien à la BOAD dans l’accomplissement de sa noble mission.  

C’est sur cette note d’espoir et en souhaitant plein succès à vos travaux, que je déclare ouverte la conférence initiée dans le cadre de la célébration du 40ème anniversaire de la BOAD sur le thème : « 1973-2013, 40 ans d’interventions de la BOAD au Togo, bilan et perspectives ».

Joyeux anniversaire à notre institution commune de financement du développement. 

Vive la Coopération entre la BOAD et le Togo

Vive l’intégration Régionale,

Je vous remercie de votre aimable attention.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.