Accès à la propriété : développement des prêts de longue durée

02/01/2015
Accès à la propriété : développement des prêts de longue durée

Christian Agossa, Directeur Général de la CRRH-Uemoa (G) et Patrick Mestrallet

La Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’UEMOA (CRRH-UEMOA) est parvenu à lever 15,5 milliards de Fcfa sur le marché régional. Cinq banques commerciales des pays membres de l’Union en sont bénéficiaires afin de leur permettre de proposer à leurs clients des prêts à l’habitat de longues durée.

Le Groupe Orabank, dont le siège est au Togo, s’adjuge à lui seul 2,5 milliards. Comme l’explique Patrick Mestrallet, le directeur général, cette appui permettra de renforcer le financement de l’habitat en  Guinée-Bissau, Sénégal, Mali, Niger et Burkina-Faso.

Republicoftogo.com : Comment allez-vous utiliser ces ressources ?

Patrick Mestrallet : La CRRH a déjà réalisé deux refinancements en faveur d’Orabank-Togo et d’Orabank-Bénin. Cette fois, c’est Orabank-Côte d’Ivoire qui en bénéficie pour 5 de ses succursales en Guinée-Bissau, au Sénégal, au Mali, au Niger et au Burkina-Faso.

Pour une banque comme la nôtre, il est impératif de proposer des prêts immobiliers de longue durée. Nous avons donc besoin du concours de la CRRH.

Republicoftogo.com : Quels seront les limites des prêts ?

Patrick Mestrallet: Au maximum 100 millions par dossier avec un taux à 9,1% sur 10 à 15 ans.

L’hypothèque est la garantie que nous remettons à la CRRH-Uemoa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.