Adoption de la loi de finances rectificative

05/12/2011
Adoption de la loi de finances rectificative

Les députés ont adopté lundi la loi de finances rectificative qui s’équilibre en recettes à 532,471 milliards et en dépenses à 560,492 milliards avec un besoin de financement de 28 milliards.

Ces aménagements se justifient par l’évolution défavorable des recettes fiscales au Togo et par l’impossibilité de la vente de la 3e licence de téléphonie mobile.

«La loi adoptée permettra au gouvernement d’être en règle puisque le parlement a accepté toutes les rectifications demandées», s’est félicité Adji Otèh Ayassor (photo), le ministre de l’Economie et des Finances.

Victimes eux-aussi des rumeurs propagées sur internet, les députés ont questionné le ministre sur la dévaluation du franc Cfa.

« Aucune dévaluation du Fcfa n’a été envisagée », a indiqué M. Ayassor.

Début décembre, le président de la Commission de l'Uemoa, Cheikh Hadjibou Soumaré, avait été obligé de démentir de la manière la plus officielle ces rumeurs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les syndicats ne font pas recette

Social

Si au Togo les syndicats font beaucoup de bruit, notamment ceux de la fonction publique, le nombre d’encartés reste très faible, moins de 3% des travailleurs.

Championnat de badminton à Lomé

Sport

Le ‘Badminton Country’ se déroulera les 20 et 21 décembre à Lomé. 16 badistes togolais, béninois, chinois et indiens s’affronteront dans le cadre de cette compétition régionale.

Edem Kodjo revient en librairie

Culture

‘Et demain l’Afrique’, l’ouvrage de référence publié en 1985 par Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais, va connaître une seconde jeunesse. 

Faux policiers sous les verrous

Faits divers

La police a arrêté 6 individus à Lomé spécialisés dans le vol de motos. Le mode opératoire était imparable.