Adoption de la loi de finances rectificative

05/12/2011
Adoption de la loi de finances rectificative

Les députés ont adopté lundi la loi de finances rectificative qui s’équilibre en recettes à 532,471 milliards et en dépenses à 560,492 milliards avec un besoin de financement de 28 milliards.

Ces aménagements se justifient par l’évolution défavorable des recettes fiscales au Togo et par l’impossibilité de la vente de la 3e licence de téléphonie mobile.

«La loi adoptée permettra au gouvernement d’être en règle puisque le parlement a accepté toutes les rectifications demandées», s’est félicité Adji Otèh Ayassor (photo), le ministre de l’Economie et des Finances.

Victimes eux-aussi des rumeurs propagées sur internet, les députés ont questionné le ministre sur la dévaluation du franc Cfa.

« Aucune dévaluation du Fcfa n’a été envisagée », a indiqué M. Ayassor.

Début décembre, le président de la Commission de l'Uemoa, Cheikh Hadjibou Soumaré, avait été obligé de démentir de la manière la plus officielle ces rumeurs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La police traque les criminels

Faits divers

La police vient de mettre la main sur un violeur en série. Dambé Darkoi, un Togolais de 30 ans, a été présenté mercredi à la presse. Ce conducteur de taxi-moto est accusé de plusieurs viols d’après les plaintes déposées par les victimes. 

La justice s’enchaîne pour être plus libre

Justice

Une meilleure justice passe par une justice plus rapide. Et pour y parvenir, l’informatisation de la chaine judiciaire est indispensable.

Finance inclusive : avez-vous le bon profil ?

Politique

Le Fonds national pour la finance Inclusive (FNFI) a été lancé en janvier dernier et est opérationnel. Une Direction de Promotion de la finance Inclusive a été créée par décret et son opérationnalisation est en cours de réalisation. 

Anges conserve sa place de leader

Sport

Le championnat de D1 a repris samedi après plus d’un mois d’interruption pour cause de Coupe du Monde.