Adoption de la loi de finances rectificative

05/12/2011
Adoption de la loi de finances rectificative

Les députés ont adopté lundi la loi de finances rectificative qui s’équilibre en recettes à 532,471 milliards et en dépenses à 560,492 milliards avec un besoin de financement de 28 milliards.

Ces aménagements se justifient par l’évolution défavorable des recettes fiscales au Togo et par l’impossibilité de la vente de la 3e licence de téléphonie mobile.

«La loi adoptée permettra au gouvernement d’être en règle puisque le parlement a accepté toutes les rectifications demandées», s’est félicité Adji Otèh Ayassor (photo), le ministre de l’Economie et des Finances.

Victimes eux-aussi des rumeurs propagées sur internet, les députés ont questionné le ministre sur la dévaluation du franc Cfa.

« Aucune dévaluation du Fcfa n’a été envisagée », a indiqué M. Ayassor.

Début décembre, le président de la Commission de l'Uemoa, Cheikh Hadjibou Soumaré, avait été obligé de démentir de la manière la plus officielle ces rumeurs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.

La coopération multiforme du PNUD

Coopération

Une mission du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), dépêchée par le siège, est arrivée en début de semaine au Togo.

Le PGICT aura sans doute une suite

Environnement

Les pouvoirs publics entendent renforcer la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines.