Adovelande veut faire de la BOAD une grande banque de développement

23/07/2015
Adovelande veut faire de la BOAD une grande banque de développement

Christian Adovelandé

La Banque ouest africaine de développement (BOAD), institution de financement de la sous-région basée à Lomé s’est dotée d’un nouveau plan stratégique quinquennal (2015-2019) dont le président de l’institution, Christian Adovelande, a présenté jeudi à Lomé les grands axes.

L’ambition clairement affichée est de faire de la BOAD une banque de développement puissante et respectée. Et pour cela, il lui faut mobiliser davantage de ressources sur le marché financier international.

Christian Adovelande n’a pas à rougir des résultats obtenus. Entre 2008 à 2014, les engagements sont passés de 100 milliards à 350 milliards de Fcfa par an.

Fort d’un bilan de qualité et de la bonne note attribuée par les agences de notation Fitch et Moody’s, la BOAD entend lever rapidement ‘au minimum’ 500 millions de dollars

L’obtention d’une  notation  de qualité « investissement »  sur les marchés financiers  internationaux constitue un élément clé de la stratégie de la BOAD pour accompagner les Etats membres de l’UEMOA dans leurs efforts vers l’émergence économique. Dans son plan stratégique 2015-2019, la BOAD affiche son ambition d’être une banque de développement forte, pour l’intégration et la transformation économiques en Afrique de l’Ouest.

Si l’institution continuera à financer des projets publics et privés dans les pays de la zone, elle entend également consacrer beaucoup d’argent à la protection de l’environnement et aux énergies renouvelable qui sont de l’avis de M. Adovelande des leviers de développement économique 

‘La BOAD s’est engagé à apporter un appui aux Etats en vue d’une résilience face aux chocs climatiques et à la réalisation de la croissance durable inclusive. Nous allons renforcer le leadership de la  banque dans la sous-région sur les questions environnementales et promouvoir le financement de projets d’investissement, dans le domaine de l’environnement et du développement durable’, a-t-il déclaré.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.