Argent sale : l’AFD aide la Financial Bank

05/04/2011
Argent sale : l’AFD aide la Financial Bank

L’Agence française de développement (AFD) a accordé lundi une aide de 17 millions de Fcfa à la Financial Bank pour l’aider à mieux lutter contre le blanchiment et le financement du terrorisme. Cet appui vise à renforcer la formation du personnel sur ces questions sensibles.
« Il s’agit d’une convention de cofinancement pour  la formation de nos collaborateurs pour l’intégralité de notre réseau (Mauritanie, Guinée Conakry, Togo, Bénin, Tchad, Gabon, Cameroun), soit 500 personnes », a précisé Patrick Mestrallet, le directeur général du groupe bancaire.
La banque n’a pas attendu ce coup de pouce de l’AFD pour faire la chasse à l’argent sale. Un dispositif existe déjà qui permet de détecter les opérations suspectes. Il comprend le respect de la réglementation sur les changes, l’identification des clients et des ayant droits économiques et la surveillance de certaines opérations comme les dépôts ou les retrait réguliers d’espèces.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.