Attijariwafa Bank acquiert 55% de BIA-Togo

08/05/2013
Attijariwafa Bank acquiert 55% de BIA-Togo

55% du capital de la Banque internationale pour l’Afrique (BIA)-Togo ont été cédés au groupe marocain Attijariwafa Bank. L’officialisation a été faite mardi à Kara (Nord Togo) entre Adji Otèth Ayassor, le ministre togolais de l’Economie et des Finances, et Mohammed El Kettani, le président d’Attijari.

Attijariwafa Bank avait été désignée adjudicataire provisoire dans l’attente de rencontrer la Commission de privatisation pour finaliser l'opération sur le plan juridique et financier

Toutefois, ce rachat ne deviendra effectif qu’après l’autorisation de la Banque centrale du Maroc et de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)

Cet accord illustre en tout cas l'excellence des relations entre le Togo et le Royaume et le développement attendu des échanges commerciaux entre les 2 pays.

Premier groupe bancaire et financier au Maroc, Attajariwafa Bank est déjà présent dans plusieurs pays africains dont le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Sur les conseils du FMI, le Togo s’est lancé dans un programme de privatisation partielle ou totale des banques publiques. Ainsi, la Banque togolaise de développement (BTD) a été cédée à Oragroup il y a quelques mois.

Deux établissements financiers restent désormais sur le marché, l’UTB et la BTCI.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du porte à porte pour lutter contre le sida

Santé

27.989 habitants de Lomé sont directement touchés par le sida. La grande majorité est traitée par ARV.

Le PNUD est à un moment décisif de sa coopération avec le Togo

Développement

Helen Clark, la patronne du PNUD, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances

Le combat d'Helen Clark contre la pauvreté

Développement

Helen Clark, l’Administrateur du PNUD, a entamé mercredi une visite de 24h au Togo. Au programme, un appui au PUDC et aux femmes.

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.