Attijariwafa Bank s’intéresse à l’UTB

13/09/2012
Attijariwafa Bank s’intéresse à l’UTB

«Nous sommes engagés dans un processus de privatisation de l’Union togolaise des banques (UTB), mais l’adjudicataire n’a pas été encore désigné pour l’instant», a confié Mohamed El Kettani, le PDG de la banque marocaine d’Attijariwafa Bank ((premier groupe bancaire et financier du Maghreb et premier au niveau africain depuis 2010), au quotidien économique L’Economiste.

Le groupe a pris le pari, depuis plusieurs années, de renforcer sa présence sur continent africain, notamment dans les pays membres de l’UEMOA, souligne le journal.

Le Togo a lancé, il y a quelques mois, le processus de privatisation de banques publiques. Outre l’UTB, d’autres établissement cherchent preneurs. C’est le cas de la BIATogo, de la BTD et de la BTCI. 

Avant de mettre ces établissements sur le marché, l’Etat a du procéder à un grand nettoyage en se débarrassant des avoirs toxiques et des créances douteuses, désormais gérés par un organisme de recouvrement. Il a par ailleurs injecté des milliards pour rendre les mariées plus présentables et conservera entre 15% et un quart du capital au terme du processus.

 

Lire l’article de L’Economiste

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.