Ayassor : « Le Togo est maintenant solvable »

15/12/2010
Ayassor : « Le Togo est maintenant solvable »

Le Togo est parvenu mardi au terme d'une procédure qui doit lui permettre d'obtenir un allégement de la dette allant jusqu'à 1,8 milliard de dollars, soit plus de 80% de sa dette extérieure, ont annoncé le Fonds monétaire international et la Banque mondiale.
Le pays est arrivé au point d'achèvement de l'initiative pour les Pays pauvres très endettés (PPTE), grâce à un vote du conseil d'administration des deux institutions de Washington.
Premières réactions du ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otteh Ayassor.
Republicoftogo.com : Quel sentiment vous inspire la décision du FMI et de la Banque mondiale ?
Adji Otteh Ayassor : Une grande satisfaction et une grande joie. Cette décision est l’aboutissement d’un long travail mené par les autorités togolaises sous l’impulsion du chef de l’Etat. Notre politique de réformes des finances publiques, l’assainissement et la bonne gestion ont emporté la décision des institutions de Bretton Woods d’annuler une grande partie de la dette extérieure. Et cela s’est fait en très peu de temps, moins de deux ans.
C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour le Togo.
Republicoftogo.com : Vous n’en avez pas tout à fait terminé avec la dette puisque vous négociez actuellement dans la capitale française avec le Club de Paris.
Adji Otteh Ayassor : Effectivement, le Togo a une dette d’environ 300 milliards de Fcfa à l’égard des 19 créanciers qui composent du Club de Paris. Nous espérons une décision favorable d’ici jeudi pour une annulation de 80 à 90% de ce montant.
Republicoftogo.com : Ces annulations sont-elles de nature à rassurer et à remobiliser les investisseurs étrangers ?
Adji Otteh Ayassor : Bien sûr car le Togo est maintenant solvable. Il ne croule plus sous le poids de la dette et il va même pouvoir se réendetter avec des critères rigoureux pour mener à bien des projets de développement.
C’est un contexte naturellement encourageant pour tous ceux qui veulent venir faire des affaires dans notre pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.