Ayassor aux assemblées annuelles de la BAD

13/05/2009
Ayassor aux assemblées annuelles de la BAD

Les 44e assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) se sont ouvertes mercredi à Dakar sur le thème "L'Afrique et la crise financière : un plan d'action". Le ministre togolais de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor, participe aux travaux. Le président de la Banque africaine de développement (BAD) Donald Kaberuka était présent à l'ouverture aux côtés des chefs d'Etat sénégalais Abdoulaye Wade et burkinabè Blaise Compaoré.

Ces assemblées, qui se tiennent jusqu'à jeudi, sont consacrées aux effets de la crise mondiale sur le continent africain.Mardi, M. Kaberuka avait annoncé qu'en 2009, pour la première fois depuis 1994, la croissance du revenu par habitant serait négative pour le continent africain dans son ensemble. Il avait souligné que cette baisse toucherait aussi bien "les économies riches en pétrole et minerais que les pays dépendant de leurs exportations agricoles".

M. Ayassor avait signé en mars dernier à Tunis une convention de financement avec le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) d'un montant de 18,65 millions. Cette somme est destinée à aider le Togo « à réaliser sa politique en matière de croissance économique et de réduction de la pauvreté à travers l'amélioration de la gestion efficace et transparente des ressources publiques ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.