Ayassor aux assemblées annuelles de la BAD

13/05/2009
Ayassor aux assemblées annuelles de la BAD

Les 44e assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) se sont ouvertes mercredi à Dakar sur le thème "L'Afrique et la crise financière : un plan d'action". Le ministre togolais de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor, participe aux travaux. Le président de la Banque africaine de développement (BAD) Donald Kaberuka était présent à l'ouverture aux côtés des chefs d'Etat sénégalais Abdoulaye Wade et burkinabè Blaise Compaoré.

Ces assemblées, qui se tiennent jusqu'à jeudi, sont consacrées aux effets de la crise mondiale sur le continent africain.Mardi, M. Kaberuka avait annoncé qu'en 2009, pour la première fois depuis 1994, la croissance du revenu par habitant serait négative pour le continent africain dans son ensemble. Il avait souligné que cette baisse toucherait aussi bien "les économies riches en pétrole et minerais que les pays dépendant de leurs exportations agricoles".

M. Ayassor avait signé en mars dernier à Tunis une convention de financement avec le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) d'un montant de 18,65 millions. Cette somme est destinée à aider le Togo « à réaliser sa politique en matière de croissance économique et de réduction de la pauvreté à travers l'amélioration de la gestion efficace et transparente des ressources publiques ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.