Ayassor aux assemblées annuelles de la BAD

13/05/2009
Ayassor aux assemblées annuelles de la BAD

Les 44e assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) se sont ouvertes mercredi à Dakar sur le thème "L'Afrique et la crise financière : un plan d'action". Le ministre togolais de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor, participe aux travaux. Le président de la Banque africaine de développement (BAD) Donald Kaberuka était présent à l'ouverture aux côtés des chefs d'Etat sénégalais Abdoulaye Wade et burkinabè Blaise Compaoré.

Ces assemblées, qui se tiennent jusqu'à jeudi, sont consacrées aux effets de la crise mondiale sur le continent africain.Mardi, M. Kaberuka avait annoncé qu'en 2009, pour la première fois depuis 1994, la croissance du revenu par habitant serait négative pour le continent africain dans son ensemble. Il avait souligné que cette baisse toucherait aussi bien "les économies riches en pétrole et minerais que les pays dépendant de leurs exportations agricoles".

M. Ayassor avait signé en mars dernier à Tunis une convention de financement avec le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) d'un montant de 18,65 millions. Cette somme est destinée à aider le Togo « à réaliser sa politique en matière de croissance économique et de réduction de la pauvreté à travers l'amélioration de la gestion efficace et transparente des ressources publiques ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.