Ayassor, nettoyeur de dettes

14/05/2009
Ayassor, nettoyeur de dettes

Le ministre de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor, a indiqué, mercredi à Dakar, que le gouvernement togolais a ''pris l'engagement'', d'apurer sa dette intérieure qui se chiffre à 300 milliards de francs CFA, rapporte l'Agence de presse sénégalaise (APS, officielle). M. Ayassor a précisé que cette démarche vise à ''permettre aux opérateurs économiques de restaurer leurs capacités''.

Le ministre de l'Economie et des Finances n'a toutefois pas donné de calendrier pour l'exécution de cette décision, indique APS.Il a révélé que la dette extérieure du Togo, qui était d'un milliard d'euros avant le processus lancé dans le cadre du PPTE, ''tourne autour de 700 millions de dollars''.

Selon lui, ''la Banque mondiale a apuré une bonne partie'' de l'ardoise, imitée en cela par d'autres institutions financières comme la Banque mondiale, le Club de Paris et la Banque africaine de développement. ''D'ici un an, le Togo sera libéré de sa dette extérieure'', espère ainsi M. Ayassor.

Le Togo, dont le budget est estimé à 400 milliards, a un Produit intérieur brut (PIB) qui se situe entre 1400 et 1500 milliards de francs CFA. Ce PIB est cependant ''en train de chuter'', à l'image de ce qui se passe dans d'autres économies, du fait de la crise économique et financière internationale, a-t-il déploré.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Médecine chinoise pour combattre le paludisme

Santé

Près de 200.000 injections d’artéméther ont été offertes vendredi au ministère de la Santé par les autorités chinoises.

Avant-première au 2 février

Culture

L’acteur américain d’origine béninoise, Djimon Hounsou, présentera son nouveau documentaire consacré au vaudou le 10 décembre à Lomé.

La Chambre consulaire régionale va déménager

Uemoa

La Chambre consulaire régionale de l’UEMOA aura dans 30 mois un nouveau siège à Lomé.

La Chine va moderniser la télévision publique

Coopération

La Chine va financer pour 3,5 milliards de Fcfa la modernisation de la télévision publique (TVT) et dans une moindre mesure celle de Radio Lomé.