Ayassor se veut vigilant sur la croissance

19/09/2011
Ayassor se veut vigilant sur la croissance

Le ministre togolais de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor (photo), a participé lundi à Paris à la réunion des ministres des finances et des gouverneurs des Banques centrales de la Zone franc (BCEAO, BCEAC).

14 pays d'Afrique sub-saharienne et les Comores étaient présents pour ce rendez-vous bi-annuel, dont le dernier s’était déroulé au Tchad en avril dernier. Un exercice particulièrement délicat en raison des graves incertitudes qui planent sur les économies des pays développés, notamment en Europe et aux Etats-Unis.

Le ministre français de l’Economie, François Baroin, a tenté de rassurer ses partenaires en indiquant que toutes les mesures avaient été prises pour garantir la stabilité dans la zone euro en pleine tempête.

S’agissant des économies africaines, les participants se sont félicités du taux de croissance oenregistré tout en invitant à la recherche de financements innovants comme, par exemple, l’instauration d’une taxe sur les transactions financières comme outil permettant d’accompagner les pays en développement.

Pour Adji Otéth Ayassor, les chiffres de la croissance en Afrique francophone ne sont pas mauvais, mais il est encore trop tôt pour pavoiser.

« Il va falloir être très vigilant pour que cette croissance se renforce. En outre, il est indispensable d’avoir une croissance consistante. Jusqu’à présent, la hausse enregistrée n’a pas créé, de façon substantielle, de l'emploi ; elle n’a pas eu d’effets dans les assiettes des plus démunis; bref, elle n'a pas induit de valeur ajoutée. Nous devons donc redoubler d’effort pour parvenir à une croissance inclusive », souligne le ministre de l’Economie et des Finances du Togo.

La prochaine réunion des ministres de la Zone franc aura lieu le 6 avril 2012 au Mali.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.