BCEAO : faire davantage pour le secteur agricole

31/10/2012
BCEAO : faire davantage pour le secteur agricole

Le Conseil national de crédit de la BCEAO-Togo (CNC), qui s’est réuni mercredi pour examiner les mécanismes de financement en faveur de l’agriculture, a plaidé pour la création d’un Fonds de développement agricole. Le secteur est stratégique, mais largement sous-financé en dépit des efforts consentis, a observé le CNC.

Il a recommandé une plus grande synergie entre les banques et les institutions de microcrédit.

Les membres du Conseil ont également analysé la situation économique, et financière du Togo au 30 juin 2012. Le taux de croissance prévisionnel est estimé à 5%.

Le ministre de la Planification, Djossou Sémondji (photo), a indiqué que le PIB réel, initialement prévu à 5,6% était ramené revu à 5% en raison essentiellement du faible taux d’exécution des dépenses d’investissements. 

L’évolution récente des prix à la consommation est caractérisée par une légère décélération de l’inflation par rapport à son niveau au dernier trimestre. Le taux d’inflation annuelle s’est établi à 2,4% à fin septembre 2012 contre 2,5% en juin 2012, a-t-il précisé.

«Le démarrage par l’ANSAT de la campagne de vente de céréales en vue d’assurer un approvisionnement adéquat des marchés, devrait contribuer à une quasi-stabilisation de l’inflation », a toutefois souligné M. Semodji indiquant en conclusion que les finances publiques se portaient bien avec un solde global d’ordonnancement qui s’est amélioré de 10,6 milliards Fcfa en raison des bonnes performances de recouvrement des recettes.

Cette réunion était présidée par le ministre de la Planification, représentant son collègue de l’Economie et des Finances, et par Kossi Tenou, le directeur national de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).