BOAD : résultat net bénéficiaire en hausse de 5,24%

25/03/2016
BOAD : résultat net bénéficiaire en hausse de 5,24%

Christian Adovelande, le président de la BOAD

Le conseil des ministres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) a approuvé les comptes de la BOAD (Banque ouest-africaine de développement) pour l’exercice clos au 31 décembre 2015 lors d’une réunion à Dakar.

La banque sous-régionale affiche des chiffres clés en hausse. 

Elle enregistre un résultat net bénéficiaire de 8, 839 milliards de Fcfa, soit une évolution de 5,24% par rapport à 2014, en dépit d’une évolution défavorable du cours des devises. 

Le bénéfice ainsi dégagé renforcera les fonds propres de l’institution. 

Le produit net bancaire atteint 32,614 milliards, en hausse de 10%. Le total du bilan s’établit à 1 783,64 milliards contre 1 658,47 à la clôture de l’exercice précédent, soit un accroissement de 7,6%.

La structure financière reste équilibrée, notamment avec des fonds propres effectifs s’élevant à 618,73 milliards et représentant 36,6% du total bilan hors capital non libéré. 

Quant au ratio d’endettement (encours des emprunts / fonds propres), il  ressort à 155,8%, pour une norme statutaire de 300%.

La mise en place d’un mécanisme de bonification, décidée par le conseil des ministres, en décembre 2015, devrait contribuer à mieux sécuriser les activités de la BOAD en attendant la dotation de l’institution en ressources concessionnelles pérennes.

La Banque a pour actionnaires les huit Etats de l’UEMOA, la BCEAO, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque Européenne d’investissement (BEI), la France, la Belgique, l’Allemagne, l’Inde, la Chine et le Maroc.

Elle a son siège au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !