Bancarisation à marche forcée

28/08/2013
Bancarisation à marche forcée

Les banques togolaises redoublent d’imagination pour séduire la clientèle et augmenter ainsi leur portefeuille de clients. Le Togo est encore un marché vierge où le taux de bancarisation demeure faible. Nombreux sont les commerçants et les acteurs du secteur informel qui préfèrent garder leur CFA sous l’oreiller plutôt que de les confier à un établissement financier dont ils se méfient, faute d’information.

Ecobank, l’une des grandes banques locales, a lancé un jeu-concours qui permet de gagner de nombreux lots, à condition, bien sûr, d’ouvrir un compte ou d’augmenter les dépôts existants. Elle n’est pas la seule à lancer des promotions de cette nature ; ses concurrents proposent des produits similaires.

Pour Didier Alexandre Correa, le directeur général d’Ecobank Togo, au-delà de la campagne qui a des effets positifs, il est important de sensibiliser les Togolais à la nécessité de disposer d’un compte bancaire. Outre la sécurité, cela permet d’effectuer des opérations commerciales et des paiements et retraits électroniques.

Republicoftogo.com : Un jeu pour attirer les clients vers les guichets ; la démarche semble étonnante

Didier Alexandre Correa : Cette campagne est destinée à sensibiliser la clientèle afin qu’elle vienne déposer ses économies et le fruit de son travail dans les banques, notamment Ecobank. De nombreux opérateurs économiques ne disposent pas de comptes bancaires. Un comportement risqué. On l’a vu lors des incendies des grands marchés au cours desquels les propriétaires d’échoppes ont perdu de grosses sommes parties en fumée.

L’enjeu de la campagne est donc d’encourager les Togolais à ouvrir un compte pour mettre leur argent à l’abri.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.