Banques : l’ATC préconise plus de transparence

03/09/2011
Banques : l’ATC préconise plus de transparence

Les Togolais ont de sérieuses difficultés à accéder aux services bancaires et financiers. Tel est le constat dressé vendredi par l’’association togolaise des consommateurs (ATC) au terme d’une journée d’information consacrée au secteur des banques, de la micro finance et des assurances.

Pour Alladjou Agouta, le secrétaire général de l’ATC, « la non transparence des termes et des conditions de prêts, le poids de la dette du aux taux d’intérêts élevés, la non confidentialité de l’information sur les transactions des clients, l’absence de garantie de l’épargne en cas de faillite », sont autant de problèmes rencontrés par les clients au Togo.

A l’issue des discussions, les représentants du secteur bancaire ont suggéré aux pouvoirs publics de prendre une série de mesures pour renforcer les droits des consommateurs. Par exemple, davantage de transparence du système bancaire et financier, création d’une banque de données sur le crédit meilleur information donnée au public sur les banques et l’accès au crédit. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Début de saison

Sport

Le coup d’envoi du championnat de D1 sera donné le 15 mars prochain. Décision annoncée vendredi par le ‘comité de normalisation’ de la Fédération togolaise de football (FTF).

Aimes vise les 25.000 interventions d'ici 2 ans

Santé

Pour marquer son Xe anniversaire, l’ONG médicale togolaise ‘Aimes Afrique’ a mis les petits plats dans les grands en organisant pendant une semaine une série de manifestations destinées à mieux faire connaître ses actions.

Rougeole : flambée épidémique de saison

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination gratuite contre la rougeole va débuter le 26 janvier dans les régions des Plateaux et Centrale.

Présidentielle apaisée : le PNUD s’engage

Coopération

Dix Organisations de la société civile (OSC) ont été retenues par le PNUD pour mener des campagnes destinées à promouvoir un climat de paix propice à la participation citoyenne à l’approche de la présidentielle.