Banques : l’ATC préconise plus de transparence

03/09/2011
Banques : l’ATC préconise plus de transparence

Les Togolais ont de sérieuses difficultés à accéder aux services bancaires et financiers. Tel est le constat dressé vendredi par l’’association togolaise des consommateurs (ATC) au terme d’une journée d’information consacrée au secteur des banques, de la micro finance et des assurances.

Pour Alladjou Agouta, le secrétaire général de l’ATC, « la non transparence des termes et des conditions de prêts, le poids de la dette du aux taux d’intérêts élevés, la non confidentialité de l’information sur les transactions des clients, l’absence de garantie de l’épargne en cas de faillite », sont autant de problèmes rencontrés par les clients au Togo.

A l’issue des discussions, les représentants du secteur bancaire ont suggéré aux pouvoirs publics de prendre une série de mesures pour renforcer les droits des consommateurs. Par exemple, davantage de transparence du système bancaire et financier, création d’une banque de données sur le crédit meilleur information donnée au public sur les banques et l’accès au crédit. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,