Bienvenue au Club !

16/12/2010
 Bienvenue au Club !

Le Club de Paris a annulé jeudi la dette togolaise pour un montant de 325 milliards de FCA. Ce qui représente un effacement quasi total. Reste à la charge de l’Etat 19 millions d’euros contractés il y a quelques années par le l’ex-Fonds d’entretien routier (FER) auprès de la Belgique.
Lomé engagera prochainement des négociations avec Bruxelles pour une annulation ou un rééchelonnement.
Le Club de Paris a exprimé sa satisfaction pour les progrès réalisés par le Togo en matière de réforme économique et financière « en un temps record ».
Pour sa part, le ministre togolais de l’Economie et des Finances, Adji Otteh Ayassor, présent lors des discussions à Paris s’est déclaré ravi de cette nouvelle qui intervient 48h après l’annonce par le FMI et la Banque mondiale d’un allègement de 80% de la dette extérieure du pays.

Voici le communiqué du Club de Paris

Les représentants des pays créanciers du Club de Paris et de la République Togolaise se sont réunis le 16 décembre 2010 et ont convenu d’une annulation de dette suite à l’atteinte par le Togo du Point d'Achèvement de l'initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés (initiative PPTE renforcée) le 14 décembre 2010.
Afin de contribuer à restaurer la soutenabilité de la dette de la République Togolaise, les créanciers du Club de Paris ont décidé d’annuler 203 millions de dollars, ce qui représente l'effort incombant au Club de Paris dans le cadre de l’initiative PPTE renforcée. Les créanciers ont salué l’engagement des autorités de la République Togolaise à rechercher un traitement comparable de tous leurs autres créanciers extérieurs (notamment des pays créanciers non membres du Club de Paris). 
Les créanciers du Club de Paris ont également exprimé leur intention d’accorder un allégement de dette additionnel sur une base bilatérale, pour un montant de 404 millions de dollars.
Grâce à cet accord et aux efforts bilatéraux additionnels, la dette de la République Togolaise à l'égard du Club de Paris sera réduite de 95%.
Les créanciers du Club de Paris ont salué la détermination de la République Togolaise à appliquer une stratégie globale de réduction de la pauvreté et à mettre en œuvre un programme économique ambitieux favorisant une croissance économique soutenue et durable, dans un contexte économique international difficile.
Notes de contexte
1. Le Club de Paris s'est réuni pour la première fois en 1956. Il s'agit d'un groupe informel de gouvernements créanciers des pays industrialisés. Il se réunit mensuellement à Paris avec des pays débiteurs afin de convenir avec eux d'une restructuration de leur dette.
2. Les membres du Club de Paris qui ont participé au traitement de la dette de la République Togolaise étaient les représentants des gouvernements de l’Allemagne, de l’Autriche, de la Belgique, du Danemark, de l’Espagne, des Etats-Unis d’Amérique, de la France, de l’Italie, du Japon, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de la Suède et de la Suisse.
Les observateurs à cette réunion étaient les représentants du Gouvernement de la Fédération de Russie ainsi que du FMI, de l'AID, de la Banque Africaine de Développement (BAD) et du Secrétariat de la CNUCED.
 
La délégation de la République Togolaise était conduite par Monsieur Adji Otèth AYASSOR, Ministre de l’Économie et des Finances. La réunion était présidée par Monsieur Rémy RIOUX, Vice-Président du Club de Paris, Sous-Directeur à la Direction Générale du Trésor au Ministère de l’Economie, des Finances et de l'Industrie français.
Notes techniques
1. Le programme économique de la République Togolaise est appuyé par un arrangement au titre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC) approuvé en 2008.
2. La dette extérieure publique totale de la République Togolaise était d’environ 1 748 millions de dollars en valeur nominale fin septembre 2010 (source : rapports FMI et AID). A la même date, la dette extérieure publique de la République Togolaise due aux créanciers du Club de Paris était d’environ 639 millions de dollars (source : Club de Paris).
3. Les prêts de l’Union européenne administrés par l’AID sont inclus dans ce traitement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.