Bonne tenue de l’économie

07/07/2016
Bonne tenue de l’économie

Inflation maîtrisée

L’activité économique est soutenue dans tous les secteurs d’activité avec un taux de croissance prévisionnel de 5,4% cette année, sous l’impulsion de tous les secteurs d’activité. Constat dressé jeudi par le Conseil national du crédit (CNC), 

Le taux d’inflation devrait s’établir à 1,3% en 2016.

Le Conseil a relevé que grâce aux efforts des banques et des établissements de micro finance, le taux d’accès aux services bancaires et financiers avait nettement progressé.

Pour la micro finance, les dépôts ont atteint 145 milliards de Fcfa. L’encours des crédits se situe à 1026 milliards.

Globalement le taux de financement de l’économie est de 33%, mais il demeure faible au regard de l’importance des besoins de financement.

Le Conseil s’est inquiété de la dégradation continue du portefeuille des banques et des structures de micro finance en raison du non remboursement des crédits.

En cause les prêteurs qui font une mauvaise évaluation des capacités des emprunteurs.

‘Il existe une asymétrie d’information sur la solvabilité des emprunteurs’, souligne le CNC.

L’ouverture au Togo du Bureau d’information sur le Crédit (BIC) devrait permettre d’inverser cette tendance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.