Cartes interbancaires : un cas d’espèces

13/12/2011
Cartes interbancaires : un cas d’espèces

La direction de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour le Togo a présenté lundi aux responsables du secteur privé les nombreux atouts qu’offrent les cartes interbancaires régionales GIM-UEMOA.

Elles permettent d’effectuer des paiements sécurisés en réduisant les risques de transactions en espèces, encore largement répandues dans les échanges commerciaux. 

Le directeur national de la BCEAO, Kossi Tenou, a justement déploré la poursuite de l’utilisation des espèces par les commerçants et les entreprises alors que les moyens de paiement électroniques existent.

Selon les statistiques de la Banque centrale, le taux de bancarisation dans la zone Uemoa varie entre 6 et 8%. L’objectif est d’atteindre 80% grâce à l’utilisation des cartes de paiement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.