Cartes interbancaires : un cas d’espèces

13/12/2011
Cartes interbancaires : un cas d’espèces

La direction de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour le Togo a présenté lundi aux responsables du secteur privé les nombreux atouts qu’offrent les cartes interbancaires régionales GIM-UEMOA.

Elles permettent d’effectuer des paiements sécurisés en réduisant les risques de transactions en espèces, encore largement répandues dans les échanges commerciaux. 

Le directeur national de la BCEAO, Kossi Tenou, a justement déploré la poursuite de l’utilisation des espèces par les commerçants et les entreprises alors que les moyens de paiement électroniques existent.

Selon les statistiques de la Banque centrale, le taux de bancarisation dans la zone Uemoa varie entre 6 et 8%. L’objectif est d’atteindre 80% grâce à l’utilisation des cartes de paiement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.