Catastrophes naturelles : aide probable de la Banque mondiale

29/09/2011
Catastrophes naturelles : aide probable de la Banque mondiale

La ministre auprès du Président de la République, chargée de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, Dédé Ahoefa Ekoué (photo), était la semaine dernière l’invitée du « Dialogue de Bali », une réunion qui se déroule régulièrement à Washington pour parler des changements climatiques et qui rassemble les bailleurs de fonds internationaux et quelques ministres triés sur le volet.

L’occasion pour la ministre de plaider en faveur d’une aide d’urgence pour le Togo.

En effet, les inondations qui ont frappé le pays ces dernières années ont eu une incidente négative evaluée à plus de 20 millions de dollars dans le seul secteur de l’agriculture.  

Mme Ekoué a rappelé que le gouvernement avait mis en place des mécanismes de prévention et de gestion des catastrophes considérés comme des avancées majeures par rapport à d’autres pays africains. Toutefois, l’argent manque. 

La ministre a indiqué que le Togo attendait l’approbation d’un programme de la Banque mondiale qui devrait permettre de réduire la vulnérabilité du pays face aux risques de crises et de catastrophes naturelles. Le Conseil d’administration de la BM se prononcera sur cette aide financière au mois de décembre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.