Christine Lagarde devrait bénéficier du soutien du Groupe Afrique II

11/02/2016
Christine Lagarde devrait bénéficier du soutien du Groupe Afrique II

Christine Lagarde

Christine Lagarde est la seule candidate à la direction du Fonds monétaire international (FMI) et est donc virtuellement assurée de se succéder à elle-même en juillet, selon un communiqué de l'institution publié jeudi.

Nommée à la tête du FMI en juillet 2011 pour cinq ans, l'ancienne ministre de l'Economie française avait officiellement fait acte de candidature le 22 janvier et avait reçu de nombreux soutiens en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique Latine.

Le FMI avait ouvert le processus de dépôt de candidatures le 22 janvier et l'a refermé mercredi soir.

Une candidate, l'actuelle directrice générale Christine Lagarde, a été retenue, indique dans un communiqué le conseil d'administration du FMI, qui représente ses 188 Etats-membres.

Le conseil d'administration va désormais entendre Mme Lagarde et souhaite prendre sa décision le plus vite possible, a-t-il précisé dans le communiqué.

Son choix final, qui ne devrait réserver aucune surprise, doit être fait d'ici au début mars.

Le Groupe Afrique II du FMI (23 pays, dont le Togo) votera donc logiquement pour Christine Lagarde avec lequel il entretient de bonnes relations.

Les prochaines Assemblées de printemps en avril à Washington seront l'occasion de rencontres entre la candidate et les ministres africains des Finances.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.