Contrôle fiscaux : la DGI peut mieux faire

19/11/2012
Contrôle fiscaux : la DGI peut mieux faire

La Direction générale des impôts (DGI) souhaite optimiser ses résultats lors des contrôles fiscaux des entreprises appartenant au secteur bancaire, des assurances et des communications Dans ce cadre, elle vient de solliciter l’assistance française.

Cette coopération s’effectue via le Projet d’appui au renforcement des capacités institutionnelles en gouvernance économique et financière (PARCI 2).

Le secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, Gnaro Badawasso, a indiqué que l’objectif était d’accroître les recettes, de lutter contre la fraude fiscale et l’évasion des capitaux.

Si les grandes entreprises s’acquittent de l’impôt et bénéficient d’une gestion saine avec experts comptables et commissaires aux comptes, les petites sociétés ont tendance à oublier de verser la totalité de ce qu’elles doivent à la DGI et le recours au tout espèces dans le commerce rend la tâche ardue aux contrôleurs.

 En photo : Christophe Grandcolas, formateur en contrôle fiscal du C2D (Catalyseur de développement)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.