Coup de pouce de la BAD au transport routier

31/08/2012
Coup de pouce de la BAD au transport routier

56 milliards de Fcfa ont été accordés jeudi au Togo par la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement du projet de réhabilitation des routes sur le corridor Lomé-Cinkassé-Ouagadougou (100 km entre Atakpamé et Blitta).

L’aide va également permettre de financer les études de la ligne de chemin de fer Lomé-Blitta et la construction d'un port sec dans la même ville. 

Il s’agit de 3 accords, dont deux dons, qui proviennent du Fonds africain de développement en faveur des Etats fragiles.

« Ces accords marquent la volonté de la BAD d’accompagner le Togo dans ses efforts de réhabilitation et de construction des infrastructures routières et de transport en vue de promouvoir sa croissance économique », a indiqué Serge N’Guessan, le représentant de la BAD au Togo.

Ce projet, dont les travaux devraient débuter à la fin de l’année, va contribuer à renforcer et à fluidifier le transport routier, principal moyen utilisé dans la région pour les échanges commerciaux.

La convention a été signée par le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor (photo), et Serge Nguesssan, en présence du ministre des Transports, Dammipi Noupokou et de celui des Travaux publics, Ninsao Gnofam.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.