Coup de pouce de la BAD au transport routier

31/08/2012
Coup de pouce de la BAD au transport routier

56 milliards de Fcfa ont été accordés jeudi au Togo par la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement du projet de réhabilitation des routes sur le corridor Lomé-Cinkassé-Ouagadougou (100 km entre Atakpamé et Blitta).

L’aide va également permettre de financer les études de la ligne de chemin de fer Lomé-Blitta et la construction d'un port sec dans la même ville. 

Il s’agit de 3 accords, dont deux dons, qui proviennent du Fonds africain de développement en faveur des Etats fragiles.

« Ces accords marquent la volonté de la BAD d’accompagner le Togo dans ses efforts de réhabilitation et de construction des infrastructures routières et de transport en vue de promouvoir sa croissance économique », a indiqué Serge N’Guessan, le représentant de la BAD au Togo.

Ce projet, dont les travaux devraient débuter à la fin de l’année, va contribuer à renforcer et à fluidifier le transport routier, principal moyen utilisé dans la région pour les échanges commerciaux.

La convention a été signée par le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor (photo), et Serge Nguesssan, en présence du ministre des Transports, Dammipi Noupokou et de celui des Travaux publics, Ninsao Gnofam.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.