Coup de pouce de la BAD au transport routier

31/08/2012
Coup de pouce de la BAD au transport routier

56 milliards de Fcfa ont été accordés jeudi au Togo par la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement du projet de réhabilitation des routes sur le corridor Lomé-Cinkassé-Ouagadougou (100 km entre Atakpamé et Blitta).

L’aide va également permettre de financer les études de la ligne de chemin de fer Lomé-Blitta et la construction d'un port sec dans la même ville. 

Il s’agit de 3 accords, dont deux dons, qui proviennent du Fonds africain de développement en faveur des Etats fragiles.

« Ces accords marquent la volonté de la BAD d’accompagner le Togo dans ses efforts de réhabilitation et de construction des infrastructures routières et de transport en vue de promouvoir sa croissance économique », a indiqué Serge N’Guessan, le représentant de la BAD au Togo.

Ce projet, dont les travaux devraient débuter à la fin de l’année, va contribuer à renforcer et à fluidifier le transport routier, principal moyen utilisé dans la région pour les échanges commerciaux.

La convention a été signée par le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor (photo), et Serge Nguesssan, en présence du ministre des Transports, Dammipi Noupokou et de celui des Travaux publics, Ninsao Gnofam.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.