Coup de pouce de la BAD au transport routier

31/08/2012
Coup de pouce de la BAD au transport routier

56 milliards de Fcfa ont été accordés jeudi au Togo par la Banque africaine de développement (BAD) pour le financement du projet de réhabilitation des routes sur le corridor Lomé-Cinkassé-Ouagadougou (100 km entre Atakpamé et Blitta).

L’aide va également permettre de financer les études de la ligne de chemin de fer Lomé-Blitta et la construction d'un port sec dans la même ville. 

Il s’agit de 3 accords, dont deux dons, qui proviennent du Fonds africain de développement en faveur des Etats fragiles.

« Ces accords marquent la volonté de la BAD d’accompagner le Togo dans ses efforts de réhabilitation et de construction des infrastructures routières et de transport en vue de promouvoir sa croissance économique », a indiqué Serge N’Guessan, le représentant de la BAD au Togo.

Ce projet, dont les travaux devraient débuter à la fin de l’année, va contribuer à renforcer et à fluidifier le transport routier, principal moyen utilisé dans la région pour les échanges commerciaux.

La convention a été signée par le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor (photo), et Serge Nguesssan, en présence du ministre des Transports, Dammipi Noupokou et de celui des Travaux publics, Ninsao Gnofam.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.