D’une banque politique à un établissement commercial

04/07/2016
D’une banque politique à un établissement commercial

Le concept de départ ne tient plus

La Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le Commerce (BSIC) fête ses 10 ans de présence au Togo.

L’institution a contribué au financement de l’économie togolaise, a indiqué lundi Zoumarou Walis Safirou, le nouveau directeur de la filiale locale.

La BSIC est intervenue, notamment, sans le secteur des BTP, des services, de l’industrie, de l’agriculture et de l’énergie.

La banque compte 14 agences au Togo.

‘Nous envisageons l’avenir avec sérénité dans un environnement bancaire en plein développement’, a indiqué M. Sarifou.

L’ambition de la BSIC est d’accompagner le secteur privé et de devenir une banque citoyenne.

La Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le commerce est l’institution bancaire régionale de la communauté CEN-SAD créée en 1999 à l’initiative de l’ancien leader libyen Mouamar Kadhafi. Elle dispose d’une implantation en Afrique de l’Ouest et du Centre ainsi qu’au Soudan. Son siège historique demeure à Tripoli en dépit des problèmes que connaît la Libye.

Lors de sa création, la BSIC devait être un des leviers stratégiques pour la promotion et le financement du commerce et de l'investissement entre Tripoli et les pays africains.

Aujourd’hui, l’établissement a une vision plus modeste, celle de jouer le rôle de banque commerciale classique qui devra opérer dans un environnement de plus en plus concurrentiel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.