D’une banque politique à un établissement commercial

04/07/2016
D’une banque politique à un établissement commercial

Le concept de départ ne tient plus

La Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le Commerce (BSIC) fête ses 10 ans de présence au Togo.

L’institution a contribué au financement de l’économie togolaise, a indiqué lundi Zoumarou Walis Safirou, le nouveau directeur de la filiale locale.

La BSIC est intervenue, notamment, sans le secteur des BTP, des services, de l’industrie, de l’agriculture et de l’énergie.

La banque compte 14 agences au Togo.

‘Nous envisageons l’avenir avec sérénité dans un environnement bancaire en plein développement’, a indiqué M. Sarifou.

L’ambition de la BSIC est d’accompagner le secteur privé et de devenir une banque citoyenne.

La Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le commerce est l’institution bancaire régionale de la communauté CEN-SAD créée en 1999 à l’initiative de l’ancien leader libyen Mouamar Kadhafi. Elle dispose d’une implantation en Afrique de l’Ouest et du Centre ainsi qu’au Soudan. Son siège historique demeure à Tripoli en dépit des problèmes que connaît la Libye.

Lors de sa création, la BSIC devait être un des leviers stratégiques pour la promotion et le financement du commerce et de l'investissement entre Tripoli et les pays africains.

Aujourd’hui, l’établissement a une vision plus modeste, celle de jouer le rôle de banque commerciale classique qui devra opérer dans un environnement de plus en plus concurrentiel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.