De nouvelles chances de financements

22/08/2017
De nouvelles chances de financements

Un Fonds au service des petites et moyennes entreprises

Les PMI-PME éprouvent d’immenses difficultés à obtenir des crédits. Les craintes des banques sont souvent justifiées, mais pas à chaque fois.

Le président de la Chambre de commerce, Germain Meba, souhaite créer un dialogue franc et ouvert entre le secteur privé et les établissements bancaires. Il reconnaît toutefois que la faible qualité des dossiers présentés n’incite guère à la confiance.

L’une des pistes à explorer est le recours au Fonds de solidarité africain (FSA).

Cet outil a pour mission le développement économique des Etats membres en jouant le rôle de catalyseur des systèmes financiers en vue de permettre aux entreprises privées l’accès au crédit destiné à financer des projets d’investissements productifs.

Pour accomplir sa mission, le FSA dispose de trois techniques d’intervention : la garantie des prêts bancaires et des émissions d’emprunts obligataires, la bonification de taux d’intérêt et l’allongement de la durée des prêts par l’octroi d’avances de refinancement.

Une réunion sur les avantages offerts par le Fonds s’est déroulée mardi à Lomé. 

A ce jour les  garanties accordées par le FSA pour les 14 Etats membres s’élève à 383 milliards de Fcfa, dont 38 milliards pour le Togo.

Un appui encore modeste, estime Germain Meba, qui ne désespère pas de mobiliser davantage d’appuis en faveur des PMI/PME.

 Le FSA compte actuellement 14 Etats membres dont huit pays membres de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo), trois pays de la CEMAC (Gabon, RCA, Tchad) ainsi que trois pays du COMESA (Burundi, Ile Maurice et  Rwanda). L’actionnariat du FSA regroupe ainsi les trois principaux ensembles économiques africains, à savoir la CEDEAO, la CEEAC et le COMESA.   

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation.