Depuis dix ans, l'Afrique a démenti toutes les prévisions pessimistes

27/05/2013
Depuis dix ans, l'Afrique a démenti toutes les prévisions pessimistes

La prochaine décennie sera déterminante pour l'Afrique, qui depuis dix ans a démenti toutes les prévisions pessimistes, a déclaré lundi le président de la Banque africaine de développement (BAD), le Rwandais Donald Kaberuka, à son arrivée au Maroc, où se tiennent cette semaine les Assemblées annuelles de l'institution. Le Togo est représenté par le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor.

Lors de la dernière décennie, l'Afrique a démenti toutes les prévisions pessimistes et a enregistré une croissance remarquable, a-t-il déclaré.
 
 D'après le vice-président et chef-économiste de la BAD, Mthuli Ncube, cette croissance s'est élevée à 5,2% sur l'ensemble du continent.
 
 Mais elle doit maintenant se traduire en une véritable transformation économique qui créera des emplois et offrira des opportunités aux populations, a fait valoir M. Kaberuka.
 
 C'est pour cette raison que la prochaine décennie sera si déterminante, et que la stratégie de la Banque africaine de développement pour la période 2013-2022 revêt une si grande importance, a-t-il ajouté, en référence à la nouvelle stratégie décennale récemment adoptée par la Banque.
 
 Cette stratégie, qui met l'accent sur la nécessité d'une croissance inclusive et durable, sera au coeur des Assemblées qui se tiennent jusqu'à vendredi à Marrakech (sud), au Maroc, pays qui constitue le premier partenaire de la BAD, a par ailleurs rappelé Donald Kaberuka, dont la visite a débuté à Casablanca, la capitale économique.
 
 Alors que le thème des Assemblées annuelles est la transformation structurelle de l'Afrique, le rapport 2012 de la BAD --qui doit être présenté à Marrakech-- affirme ainsi que le défi politique majeur pour l'Afrique est de trouver les moyens d'élargir l'accès aux opportunités économiques pour une population en expansion, les groupes les plus vulnérables y compris.
 
 La Banque continuera à encourager et à suivre les efforts de transformation de ses pays membres régionaux et a adopté une stratégie sur dix ans qui a pour objectif principal de promouvoir une croissance économique socialement inclusive et respectueuse de l'environnement, est-il précisé.
 
 Plus de 2.500 personnalités au total doivent participer au rendez-vous de Marrakech, dont plusieurs chefs d'Etat africains, tel le Rwandais Paul Kagamé, arrivé lundi soir.
 
 Ces Assemblées annuelles doivent par ailleurs être l'occasion pour la BAD, première institution de financement du développement sur le continent, d'entériner les modalités du retour de son siège à Abidjan.
 
 Le siège de la BAD avait été délocalisé temporairement à Tunis -où l'institution compte à ce jour plus de 2.000 employés- en 2003, en raison de l'insécurité et de l'instabilité politico-militaire en Côte d'Ivoire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.