Des banquiers encore trop frileux

22/09/2017
Des banquiers encore trop frileux

La solvabilité reste le premier critère

Les dépôts bancaires ont bondi de 20% en un an pour atteindre 1.535 milliards de Fcfa, a indiqué vendredi Kossi Tenou, le directeur national de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Les crédits sont également en hausse de 18% mais avec une persistance de la dégradation du portefeuille.

Et comme à chaque réunion du Conseil national du crédit, il est demandé aux banques d’être plus généreuses dans l’octroi de prêts aux particuliers et aux entreprises tout en prenant soin au préalable de s’assurer de leur solvabilité. 

C’est le b-a ba du métier de banquier.

Le bureau d’information sur le crédit est en mesure de les renseigner mais il est encore très peu mis à contribution. Ce qui, au final, peut aboutir à de mauvaises surprises.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.