Détecter et décourager la fraude et la corruption

10/07/2012
Détecter et décourager la fraude et la corruption

Intégrité et lutte contre la corruption. La Banque africaine de développement (BAD) organise les 17 et 18 juillet prochain à Lomé un forum sur ces questions hautement sensibles destiné aux agents d’exécution des projets financés par l’institution au Bénin et au Togo. Participeront également des ONG et les responsables des collectivités où sont financés des projets de la BAD.

«Notre objectif est de mieux faire connaître le Mécanisme indépendant d’inspection (MII*) et de juger des résultats de la politique de lutte contre la fraude et la corruption mise en place au sein de l’institution pour mesurer la performance et l’efficacité des projets financés au Bénin et au Togo », a précisé Serge N’Guessan, le représentant de la Banque pour le Bénin et le Togo.

 

* Le MII  qui est géré par l’Unité de vérification de la conformité et de médiation (CRMU), permet à des personnes susceptibles de subir un préjudice résultant d’un projet financé par la Banque en raison de la violation des règles et procédures du Groupe de la Banque, de se plaindre auprès de celle-ci.

Le Département de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (IACD) est l’axe central autour duquel s’organise les efforts déployés par la BAD pour améliorer le climat des investissements sur le continent et réduire le risque de voir proliférer des pratiques prohibées telles que la fraude et la corruption au sein de la Banque et dans les projets bénéficiant de son concours. 

L’objectif est aussi d’aider les pays membres à détecter et décourager la fraude et la corruption dans les activités financées par le BAD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.