Dette commerciale : nouvelle aide de la France

08/11/2011
Dette commerciale : nouvelle aide de la France

Une convention de financement de 2 millions d’Euros (1,3 milliards de Fcfa), destinée à la poursuite de l’apurement des arriérés de la dette commerciale intérieure auditée de l’Etat , a été signée mardi matin à Lomé entre la France et le Togo.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’Adji Otèth Ayassor (photo), le ministre de l’Economie et des Finances, et de l’ambassadeur de France, Nicolas Warnery, qui avait à ses côtés Philippe Colignon, le directeur de l’Agence française de développement (AFD) au Togo. 

Cette nouvelle aide budgétaire s’inscrit dans le cadre du soutien apporté par la France à l’exécution du programme de l’Initiative des Pays Pauvres Très Endettés (IPPTE) dont l’atteinte du point d’achèvement par le Togo a été entérinée par le Conseil d’administration du FMI fin 2010. 

L’achèvement de ce programme, auquel la France a beaucoup contribué, a permis au Togo d’alléger considérablement le poids de sa dette extérieure et de retrouver une solvabilité internationale et locale, nécessaire à une réelle reprise économique. 

Pour la troisième année consécutive, Paris contribue au traitement des arriérés de la dette commerciale intérieure dans le but d’accompagner le gouvernement dans ses efforts en faveur du développement économique et social et de la lutte contre la pauvreté. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.